Œuvres ouvertes

Le Terrier ou la construction (39)

nouvelle traduction work in progress


Certes, je peux le faire tranquillement, sans précipitation, et ce n’est pas si pénible de porter les bonnes choses dans la gueule, de se reposer où l’on veut et de grignoter ce que l’on aime.


suite
texte traduit

© Franz Kafka_traduction & appareil critique par Laurent Margantin _ 31 mai 2015