Œuvres ouvertes

Les Géographes (3)

...

François Péron


J’avais fait tous ces efforts pour sortir de la pauvreté et dans l’espoir d’épouser la fille de mon bienfaiteur, Anne-Sophie. Mais ce dernier rejeta ma demande en mariage. Désespéré, je voulus quitter les lieux qui évoquaient pour moi cet échec. Je décidai de voyager.
J’appris qu’on préparait une expédition de découvertes en Nouvelle-Hollande et tentai de me faire recruter comme naturaliste auprès de la Commission du voyage dirigée par l’Institut national. J’eus pendant les jours qui suivirent des espèces de visions de ce que ce voyage serait pour moi, même si je ne voyais pas très précisément où la Nouvelle-Hollande se situait. Je savais seulement que c’était une terre vierge pour la science, et je me croyais destiné à découvrir et à étudier les peuples inconnus qui y vivaient. Comme j’avais étudié la médecine, je fis parvenir à la Commission du voyage un mémoire intitulé Observations sur l’anthropologie dans lequel je proposais qu’on s’intéresse aux maladies qui affectent les hommes sauvages et les remèdes qu’ils utilisent pour s’en guérir. Y avait-il un rapport entre la santé dont jouissent les peuples sauvages et leur éloignement de la civilisation européenne ? Je serai le premier médecin et anthropologue à aborder ces terres inconnues, et j’écrirai le récit de cette aventure.
Je désirais consacrer toute ma vie à cette science nouvelle. La perspective d’un voyage d’exploration me remplissait d’une ferveur que je n’avais jamais connue jusqu’alors. J’étais encore jeune, je n’avais que vingt-cinq ans, et pourtant j’avais le sentiment que je n’avais encore rien fait et qu’il était peut-être déjà trop tard. J’étais vif, alerte, curieux de tout, toujours en activité, et je craignais de voir cette énergie se perdre dans des activités monotones. J’attendis donc la réponse de la Commission avec une grande nervosité, comme si toute ma vie future en dépendait, ce qui était bien le cas.



Page suivante Les Géographes (4)
Lire depuis le début
Lire la présentation
Le sommaire
L’auteur

© François Péron_Les Géographes _ 25 août 2015

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)