Œuvres ouvertes

Le Terrier ou la construction (59)

nouvelle traduction work in progress


Après de telles périodes, j’ai pour habitude de réunir mes forces de faire une inspection du terrier et après m’être occupé des réfections nécessaires, le plus souvent de l’abandonner même si c’est pour un temps très court.


suite
texte traduit

© Franz Kafka_traduction & appareil critique par Laurent Margantin _ 20 juin 2015