Oeuvres Ouvertes

depuis 2000

3000ème, champ libre

...

Créé en 2009 — suite de mon premier site D’autres espaces lancé en 2000 —, Œuvres ouvertes passe le cap de la 3000ème page avec ce morceau du Terrier de Kafka. Ce site n’a pourtant rien d’un terrier, espace ouvert aux amis (lire aujourd’hui le Comte Kerkadek) et en aucun cas défensif ou protégé.

Je lisais hier un article du Monde où l’on présentait le web littéraire sous sa forme la plus collective et "participative", la plate-forme Wattpad, mais c’est une logique de centralisation à laquelle je reste étranger. Mes prochains textes, mes prochaines traductions continueront donc à être mis en ligne ici. Mais lire quand même cet article sur les communautés de lecteurs pour rigoler un peu : Gallimard et le Seuil envoyant leurs bouquins à la plate-forme Babelio pour que des membres de la communauté en parlent "en toute indépendance", Eliette Abécassis qui raconte avoir fait une "expérience numérique intense" (elle est allée publier un poème sur Facebook !), mais qui ne peut pas "gérer sa présence en ligne toute seule", l’auteure de l’article découvrant que "la lecture a été, dès l’origine, un phénomène de sociabilité", c’est vraiment du grand Guignol, digne du niveau de l’édition française face aux bouleversements en cours. "Les éditeurs qui ont longtemps associé Internet à une simple vitrine, commencent à saisir leur décalage", peut-on encore lire, et ça en dit long sur leur retard (déjà fatal pour nombre d’entre eux ?). On est en 2015, les amis.

Alors oui, au-delà des 3000 pages de ce site, toujours la même envie de continuer ici librement d’écrire, de traduire, de transmettre et d’échanger. Avec juste un bref coup d’œil derrière soi et le boulot accompli, et en remerciant tous les lecteurs d’Œuvres ouvertes :

Répertoire

Webliographie

© Laurent Margantin _ 26 juin 2015

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)