Éditions Œuvres ouvertes

Les Géographes (17)

...

Hyacinthe de Bougainville


Je suis grossier, impertinent, mesquin, paresseux et hautain. Elève de l’Ecole Polytechnique en 1798-99, j’usais volontiers de stratagèmes pour humilier mes condisciples et exercer sur eux différentes formes de torture psychique sans que personne ne pût m’accuser de quoi que ce soit. Souriant avec les dames de la noblesse, aimable avec les bourgeois, mais méprisant tout le monde en mon cœur, je ne révélais mon vrai visage que lors de circonstances exceptionnelles. Je sus très tôt que je ne devais jamais m’attaquer aux personnages puissants au sommet de l’échelle sociale, mais à leurs inférieurs, et seulement quand je savais que j’avais le soutien de ceux qui les dirigeaient.
Jeune, je développais une vive détestation de la mer à cause de mon père qui ne cessait de raconter ses voyages autour du monde pendant les repas de famille. Assis à côté de ce héros de la nation — déjà bien vieux et radotant à l’époque —, j’avais souvent envie de lui planter mon couteau dans la main lorsqu’il commençait avec ses interminables récits que nous devions écouter en ayant toujours une expression de bonheur et de reconnaissance plaquée sur le visage. Mais malgré mon dégoût de la mer, je m’inclinai devant son désir de me voir faire à mon tour une prestigieuse carrière dans la Marine, pressé que j’étais de fuir l’étouffante légende paternelle.
C’est d’ailleurs mon père qui écrivit à la Commission de l’Institut pour qu’on me nommât aspirant de deuxième classe à bord du Géographe. Evidemment, j’obtins la place facilement. Je ne devais percevoir que cinquante francs par mois, mais je me consolais assez vite en constatant qu’il n’y avait pas de meilleur endroit qu’un navire coupé du monde pour exercer et développer mon esprit sagace et cruel sur les autres membres d’équipage.



Page suivante Les Géographes (18)
Lire depuis le début
Lire la présentation
Le sommaire
L’auteur

© Hyacinthe de Bougainville_Les Géographes _ 15 septembre 2015

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)