Œuvres ouvertes

Le Terrier ou la construction (73)

nouvelle traduction work in progress


Si j’évite cette partie du terrier au cours de mes promenades habituelles, c’est avant tout parce sa vue m’est désagréable, parce que je ne veux pas que m’apparaisse toujours une imperfection du terrier alors que celle-ci fait déjà bien trop de tapage dans ma conscience.


suite
texte traduit

© Franz Kafka_traduction & appareil critique par Laurent Margantin _ 4 juillet 2015