Éditions Œuvres ouvertes

Les Géographes (25)

...

Alexandre Le Bas de Sainte Croix


J’avais été nommé second du capitaine Baudin à bord du Géographe. Les deux navires étaient prêts, personne ne manquait à l’appel, et nous attendions les bonnes marées du début du mois d’octobre. Mais le mauvais temps nous empêcha de mettre les vaisseaux en rade et il nous fallut rester encore deux semaines à quai.
Alors commença une période joyeuse pour les officiers et les naturalistes qui se rassemblaient chaque soir autour d’un repas arrosé de nombreux bols de punch. La plupart d’entre eux étaient jeunes et ne cessaient de célébrer leur merveilleuse entente.
Les deux capitaines étaient également conviés à ces soirées. Hamelin était toujours aimable, tandis que Baudin restait dans un coin sans parler à personne. En l’espace de quelques jours, il devint la bête noire, celui dont on méprisait déjà l’autorité.
Que voulait cet homme ? Que cherchait-il ? Pourquoi se lançait-il dans cette nouvelle expédition ? Comment avait-il accepté le commandement de tous ces hommes alors qu’il n’aimait que la solitude ?



Page suivante Les Géographes (26)
Lire depuis le début
Lire la présentation
Le sommaire
L’auteur

© Alexandre Le Bas de Sainte Croix _ 24 septembre 2015

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)