Éditions Œuvres ouvertes

Les Géographes (26)

...

Frédéric Bissy


Le 19 octobre 1800, j’étais sur le pont du Géographe quittant le port du Havre, suivi de près par le Naturaliste, et j’observais la foule amassée sur les quais. Autour de moi, des matelots disaient n’avoir jamais vu autant de monde pour un départ. Plusieurs d’entre eux chialaient comme des mômes à cause de la fanfare qui jouait un air fameux : Où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille ? Certains fredonnaient les paroles entre deux sanglots : Tout est content, / tout est content, / Le cœur, les yeux. / Le cœur, les yeux. / Vivons, aimons, vivons, aimons / Comme nos bons aïeux. Et ronplonplon et ronplonplon. Chanson qui, moi, ne me touchait pas, bien au contraire.
Je suis le fils du baron de Stefano de Bissy, général du Roi. Très tôt, j’ai voulu fuir mon étouffante famille, et je suis parti en Amérique où j’ai été chancelier du consulat de France à Boston. Par la suite, je m’engageai dans l’armée de terre et fus quelques années assistant à l’observatoire militaire. C’est Laplace qui me recommanda pour occuper le poste d’astronome à bord du Géographe.
Une nouvelle fois, je quittai tout, parents, amis, domestiques, et cela ne me faisait ni chaud ni froid. Je ressentais même du soulagement, comme si je m’allégeais d’un fardeau. Je me demandai un instant si d’autres à bord ressentaient la même chose. Ne devenait-on pas marin pour quitter le cocon familial ?
J’écris ces lignes en songeant au drame du pauvre Buche, ancien élève de l’École des mines qui n’avait entrepris ce voyage que pour suivre son ami Depuch. Cet idiot eut la bonne idée de prévenir sa mère de son prochain départ, laquelle accourut au Havre pour l’empêcher de partir. Buche fut tellement remué par sa détresse qu’il quitta le Naturaliste. Nos deux équipages riaient bien de cette histoire, mais combien de ces hommes auraient fait la même chose si leur maman était venue pleurnicher sur le quai ?



Page suivante Les Géographes (27)
Lire depuis le début
Lire la présentation
Le sommaire
L’auteur

© Frédéric Bissy_Les Géographes _ 28 septembre 2015

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)