Oeuvres Ouvertes

depuis 2000

Les Géographes (31)

...

François Péron


En mer, je n’eus pas la moindre observation d’histoire naturelle à faire. J’avais beau courir d’un côté à l’autre du navire en me penchant par-dessus bord malgré le roulis parfois violent, je ne vis aucun poisson. Cela dura les deux semaines de traversée jusqu’à Ténériffe, j’en étais mortifié et je dormais mal.
Comme à l’accoutumée, mon esprit était constamment en éveil, mais il n’y avait rien pour l’alimenter. Je craignais de tomber moi-même dans la torpeur que j’observais chez certains de mes compagnons. Je lisais un peu ou bien j’écrivais quelques notes dans ma cabine quand j’arrivais à m’y tenir tranquille, mais très vite je retournais sur le pont pour observer l’horizon, dans l’espoir de distinguer les Canaries.
Enfin nous fûmes en face de l’île de Ténériffe où je débarquai à bord d’un canot en compagnie de Heirisson, Bissy et Bory de Saint Vincent. C’était une terre aride et volcanique, le soleil y avait dévoré la végétation. Il fallait cependant s’en contenter.
Comme moi, Bory de Saint Vincent était soulagé de pouvoir se livrer enfin à une activité scientifique, il courait à droite et à gauche et arrachait quelques plantes qu’il disposait délicatement sur un mouchoir comme s’il s’était s’agit d’un trésor.
— Regardez, ceci est une erigeron viscosum, sentez son odeur pénétrante, dit-il en nous mettant la plante sous le nez. Elle conserve sa viscosité dans l’herbier longtemps après sa dessiccation. Et voici une metissa fruticosa, qui pousse sur les rochers volcaniques à côté de la mer.
Une plante surtout enthousiasma notre ami : elle avait de petites fleurs blanches, on l’appelait sucre de Ténériffe.
— Eh bien, je me sens déjà mieux d’avoir pu herboriser un peu sur cette terre si inhospitalière, s’exclama-t-il avant de sautiller vers le canot comme un enfant.
Un peu jaloux, je partageais tout de même sa joie de botaniste impatient de placer ses découvertes dans un nouvel herbier.

JPEG - 139.5 ko
erigeron viscosum
JPEG - 28.5 ko
melissa fruticosa
JPEG - 60.2 ko
saccharum teneriffae



Page suivante Les Géographes (32)
Lire depuis le début
Lire la présentation
Le sommaire
L’auteur

© François Péron_Les Géographes _ 5 octobre 2015

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)