Œuvres ouvertes

Le Terrier ou la construction (87)

nouvelle traduction work in progress


Et ainsi je peux jouir jusqu’au bout du temps passé ici et vivre sereinement, ou plutôt c’est ce que je pourrais faire mais je n’y parviens pas.


suite
texte traduit

© Franz Kafka_traduction & appareil critique par Laurent Margantin _ 18 juillet 2015