Éditions Œuvres ouvertes

Les Géographes (32)

...

Pierre Louis Lebrun


A Ténériffe, je n’éprouvai que du dégoût pour l’espèce humaine. Je vis de répugnantes prostituées qui habitaient dans des cavernes d’où sortait une odeur infecte. Je vis des mendiants déguenillés, presque nus, exposant aux yeux des passants des plaies dont ils retardaient à dessein la guérison et que suçaient de grosses mouches. Je vis des enfants dénudés d’une saleté révoltante qui passaient leur vie dans les rues, couchant la nuit sur des bancs au milieu de la canaille.
Miséreux ou non, tous les insulaires avaient un teint huileux et livide qui laissait craindre quelque mal obscur. Ce fou de Péron avait bien entendu une explication scientifique à me donner : la rareté des sources qui, disait-il, tarissaient pendant la saison chaude, obligeait les habitants à recueillir l’eau de pluie dans de vastes citernes, où elle croupissait pendant des mois. Et comme ils buvaient cette eau, cela leur donnait cette physionomie malsaine et inquiétante. À cela s’ajoutait la puanteur qui régnait dans leurs maisons, car ils se nourrissaient principalement de poisson séché.
Sans doute n’allais-je pas très bien après cette traversée lors de laquelle je m’étais beaucoup ennuyé. J’en avais perdu le goût de peindre et restais des journées entières à contempler les versants nus et arides de l’île sans rien faire. De toute façon, je voyais des choses que j’étais incapable de représenter. J’avais rêvé des îles Fortunées, et j’étais aux portes de l’enfer. Il m’arrivait de ricaner tout seul.



Page suivante Les Géographes (33)
Lire depuis le début
Lire la présentation
Le sommaire
L’auteur

© Pierre Louis Lebrun_Les Géographes _ 6 octobre 2015

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)