Oeuvres Ouvertes

depuis 2000

Les Géographes (37)

...

Hyacinthe de Bougainville


Avec Gicquel, on s’occupa de Milbert. Comme tout le monde à bord, il avait appris pour la lettre de Baudin au Ministre dans laquelle il se plaignait des dessinateurs. On passait le voir plusieurs fois par jour dans sa cabine, bien décidés à le dégoûter du voyage en lui racontant toutes sortes de mensonges sur ce qu’avait dit Baudin à son sujet. Celui-ci, c’était certain, cherchait à ruiner sa réputation, uniquement parce qu’il n’avait pas voulu dessiner des poissons et des mollusques ! Mais surtout, on lui racontait que le Ministre ne paierait plus à son épouse une partie de ses appointements comme il le lui avait promis, ce qui désespérait beaucoup Milbert. Assis sur son lit, le pauvre nous écoutait en silence, tête baissée, puis levait vers nous son visage d’idiot couvert de larmes.
— Mais que va-t-elle devenir sans cet argent, répétait-il sans cesse, mais que va-t-elle devenir sans cet argent !
C’était une scène à la fois pathétique et drôle que nous lui faisions jouer aussi souvent que nous le voulions afin de nous distraire. On en riait bien, et on ne se gênait pas pour la raconter aux autres membres de l’équipage qui l’avaient déjà bien moqué à cause de sa momie.
Puis Milbert se mit à geindre sur le pont, devant tout le monde, qu’il pleuve ou qu’il vente. Il implorait le Ciel qu’on le laisse revenir auprès de son épouse. Il accusait Baudin des pires maux. Lharidon finit par lui donner quelques médicaments pour soigner sa mélancolie. Le capitaine lui rendit visite.
— Je ne sais pas qui vous a raconté toutes ces histoires, mais tout cela est faux, dit-il, après que Milbert lui eut fait part de ses griefs. Je ne suis pas aussi méchant que vous le croyez.
Et il sortit la lettre de sa poche.
— Vous voyez, j’en ai gardé une copie. Je vous la lis, car cela me fait beaucoup de peine de vous voir dans cet état.
— Il n’y avait rien contre moi là-dedans ! s’exclama Milbert qui nous avait rejoint sur le pont après cette entrevue. Mais quand j’ai parlé de mon épouse et que je me suis plaint d’avoir dû la quitter, il m’a dit une chose tellement infâme que j’en ai pâli devant lui : « Et moi, croyez-vous que je n’aie point quitté une maîtresse ? ». Et il s’est alors mis à rire, oh, et de quel rire ! Cet homme a l’âme noire, mes amis, vous ne vous étiez pas trompés !



Page suivante Les Géographes (38)
Lire depuis le début
Lire la présentation
Le sommaire
L’auteur

© Hyacinthe de Bougainville_Les Géographes _ 13 octobre 2015

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)