Éditions Œuvres ouvertes

Les Géographes (38)

...

Hyacinthe de Bougainville


Je regardais Péron s’agiter depuis notre départ. Désœuvré car on ne pêchait rien qu’il aurait pu « étudier », il s’était mis à comparer la température de la mer avec celle de l’atmosphère. Il les mesurait jusqu’à quatre fois par jour avec un thermomètre et il en calculait la moyenne tous les dix jours. Il s’étonnait que la mer fût plus chaude que l’air et il avait naturellement développé une théorie à ce sujet, mais cela n’intéressait pas Baudin qui se contentait de noter les résultats dans son journal. Tout cela, disait-il froidement, avait été déjà étudié.
Puis Péron se passionna pour les Pyrosoma qu’on avait commencé à attraper, des espèces de créatures lumineuses qui illuminent la mer la nuit. Il passa les quatre mois de traversée entre Ténériffe et l’île de France à s’occuper de ces animaux, en collectionnant près d’une centaine.
Il nous assommait continuellement avec son bavardage soi-disant scientifique. Un jour, il se querella avec Lharidon à propos d’un requin qu’on avait capturé. Tous les deux avaient commencé à le disséquer et Péron était venu se plaindre auprès de Baudin que Lharidon lui avait volé le cœur. Il avait fallu supporter pendant toute une heure ses jérémiades dignes d’un enfant de dix ans, jusqu’à ce que Baudin lui promette que le prochain requin serait pour lui.
Je pensais à toutes les balivernes que ce guignol raconterait à propos de ses découvertes, une fois revenu en France. Cela finit même par m’obséder, au point que je rêvais de le jeter par-dessus bord. J’aurais eu plaisir à le voir se noyer, lui et ses futurs bouquins.



Page suivante Les Géographes (39)
Lire depuis le début
Lire la présentation
Le sommaire
L’auteur

© Hyacinthe de Bougainville_Les Géographes _ 14 octobre 2015

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)