Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/oeuvreso/www/config/ecran_securite.php on line 283
Oeuvres Ouvertes : Noémi Lefebvre | littérature degré zéro

Oeuvres Ouvertes

depuis 2000

Noémi Lefebvre | littérature degré zéro

...

Tout ce que tu dis, tout ce que tu ne dis pas, tout ce que tu pourrais dire ou ne pas dire, je me demande

Est-ce que tu dois le dire ?

Est-ce que tu as quelque chose à dire ?

Qu’est-ce que tu dis quand tu parles ?

Pourquoi tu parles quand tu parles ?

Est-ce que c’est pour participer ? Pour faire partie de ceux qui parlent ? De ceux qu’on écoute ? De ceux qu’on entend ?

Tu veux que tout le monde t’entende ? Le monde entier ? Un certain monde ? Mais est-ce que tu fais partie du monde ? De ce qu’on appelle le monde ?

Est-ce que tu es capable de parler dans le monde ? Est-ce que tu as quelqu’un dans le monde à qui parler ? Quelqu’un qui t’entende ? Est-ce que quelqu’un t’entend ? Est-ce que quelqu’un doit t’entendre ? Est-ce que quelqu’un va t’entendre ? Tu penses que toi, tu dois être entendu ? Tu veux être entendu ?

Est-ce que parles pour qu’on t’entende ? Ou est-ce que tu parles pour parler ? Tu parles pour ne rien dire ? Tu parles de tout et de rien ? De la pluie et du beau temps ? De quoi tu parles ?

Est-ce que tu sais ce que tu dis ? Ce que tu es ? Est-ce que tu sais ce que tu es quand tu dis ce que tu dis ?

Tu veux qu’on t’entende pour ce que tu dis ? Pour ce que tu es ? Est-ce que ce que tu dis ressemble à ce que tu es ? Est-ce que ce que tu es correspond à ce que tu dis ?

Est-ce que ce que tu es doit être dit ? En quoi ce que tu dis concerne ce que tu es ? Est-ce que c’est de toi dont tu parles quand tu parles ? Est-ce que c’est toi qui parles quand tu parles ?

Est-ce que tu parles de toi ? Est-ce que tu parles de quelqu’un ? Est-ce que tu parles de tout le monde ? Est-ce que tu parles des gens ? Est-ce que tu parles pour eux ? Est-ce que tu parles pour toi ? Est-ce que tu parles pour quelqu’un ? Pour personne ? Pour les chiens ? Pour ton frère ? Pour ton peuple ? Pour l’histoire ? Pour la postérité ?

Est-ce que tu veux pouvoir dire que tu as dit quelque chose ? Pouvoir te le dire ?

Tu veux que personne ne te reproche de n’avoir rien dit ? Tu ne peux pas te taire ? Pourquoi tu dois parler ? Parce que tout le monde attend que tu parles ? Parce que ce que tu as dit hier t’engage à continuer ? Parce que si tu ne disais rien ce serait te dédire ? Si tu te dédis alors qui tu es ?

Est-ce que tu peux dire tout et son contraire ? Est-ce que ta parole t’engage ? Est-ce que tu es responsable de ce que tu dis ? Jusqu’à quel point ? Dans quelle mesure ? Est-ce que tu sais ce que veut dire la responsabilité ? Est-ce que ça tu engages ta responsabilité dans ce que tu dis ? Est-ce que ta responsablité est liée à ton aura ? Ta popularité ? Ton autorité ?

Qu’est-ce qui t’autorise à parler comme tu parles ? A dire ce que tu dis ? Est-ce que tu as une autorisation ? Est-ce que tu es une autorité ? Est-ce que tu fais autorité ?

Ta parole fait-elle autorité, ou est-ce le silence que tu fais autour ? Est-ce que tu parles pour occuper l’espace ? Pour que les autres se taisent ? Pour marquer ton pouvoir ? Pour que les gens te craignent ? Pour que les gens comprennent qu’ils ne doivent rien dire ? Qu’ils doivent t’écouter ? Te suivre ? T’admirer ?

Sans aller jusque là, est-ce que tu ne cherches pas à dire que tu existes ?

A faire entendre ta voix ? À te distinguer ?

Tu penses que ta parole compte ? Tu penses que si toi, tu comptes, ta parole doit compter ? Que si ta parole compte, toi aussi tu compteras ? Mais est-ce que ta parole compte si toi tu ne comptes pas ? Compterait si tu ne comptais pas ?

Est-ce que la valeur de ta parole dépend de ce que tu vaux ? De ta valeur morale ? De ta valeur sociale ? De ta valeur marchande ? De ta réussite ? De ta surface ? De ton statut ? De ton argent ? De tes diplômes ? D’une récente promotion ? Du bon vouloir de ton chef ? De ton classement ? De ton image ? De la mode ?

Est-ce qu’elle dépend de tes actes ? Mais est-ce que tu fais ce que tu dis ? Est-ce que tu dis ce que tu fais ?

Quelle est la valeur de ce que tu dis ? Une valeur d’échange ? Une valeur relative ? Une valeur symbolique ? Une valeur théorique ? Une valeur universelle ? Une valeur absolue ? Absolument nulle ?

Mais qui en décide ? Tes amis ? Les gens ? Ta hiérarchie ? Tes pairs ? Le public ? L’opinion ? Les médias ? La critique ? Les experts ? Le marché ? Les institutions ? L’histoire ? Le hasard ? Ta naissance ?

Quand tu parles, est-ce que tu choisis tes mots ? Est-ce tu fais des phrases ? Est-ce que tu mets les formes ? Est-ce que tu surveilles ton langage ? Est-ce que tu as ta façon de parler ? Une façon spéciale ? Une façon reconnaissable ? Une façon qui te va ? Une façon à toi ?

Tes idées, quand tu les dis, est-ce que ce sont tes idées ? Des idées en l’air ? Des idées de ton temps ? Des idées à la mode ? Des idées reçues ? Des idées adaptées ? Des grandes idées ? Des idées générales ? Des idées raisonnables ? Des idées solides ? Des affirmations ? Mais sur quoi elles se fondent ? Sur des livres ? Sur des chiffres ? Sur des modèles ? Sur des tableaux ? Des statistiques ? Des dates ? Des cartes ? Sur des preuves scientifiques ? Sur une expertise ? Sur une expérience ? Un savoir ? Une culture ? Des témoignages ? Sur des sources sûres ? Des indices concordants ? Des rumeurs ? Du vent ?

Est-ce que tu peux prouver ce que tu dis ? Est-ce que tu as besoin de prouver ce que tu dis ? Tout ce que tu dis ? Une partie ? Quelle partie ? Mais est-ce que tu dois dire des choses vraies ? Est-ce tu peux tu savoir si tu dis des choses vraies ? Au moins, est-ce que tu dis des choses que tu penses vraies ?

Est-ce que tu penses ce que tu dis ? Est-ce que tu dis ce que tu penses ? Est-ce que tu peux dire ce que tu penses ? Est-ce que tu dois dire ce que tu penses ?

Est-ce que tu penses quelque chose que tu peux dire ? Est-ce que le fait de dire ce que tu penses change ta pensée ?

Est-ce que le fait de parler t’éloigne de ta pensée ? Est-ce que parler organise ta pensée ? La clarifie ? La simplifie ? La modifie ? La dégrade ? La détruit ?

Est-ce que tu crois que ce qui ne peut pas être dit clairement, il vaut mieux le taire ? Est-ce que tu crois qu’il faut tourner sept fois la langue dans sa bouche ? Six fois ? Au moins deux fois ? Zéro fois ? Est-ce ta pensée précède les mots que tu prononces ? Se fabrique par ce que tu dis ? S’écarte de ce que tu dis ? Se perd dans ce que tu dis ?

Est-ce que ta pensée, quand tu la dis, devient une opinion ? Une mise au point ? Un réglement de compte ?

Est-ce que ta parole peut écraser quelqu’un ? Est-ce que ce quelqu’un va payer à cause de ce que tu dis ? Souffrir de ce que tu dis ? Tomber par ce que tu dis ? Etre détruit par ta parole ? Mourir par ta parole ? Est-ce que tu vas tuer quelqu’un avec ta parole ? Une seule personne ? Plusieurs ? Des milliers ?

Est-ce que tu devras payer pour ce que tu dis ? Est-ce que tu acceptes de payer ? Quel que soit ce prix ? Est-ce que tu vas souffrir à cause ce que tu dis ? Tomber par ce que tu dis ? Etre détruit par ta propre parole ? Mourir à cause de ta parole ? Est-ce que tu vas te suicider avec ta parole ?

Est-ce que tu penses aux conséquences de ce que tu dis ? Qu’est-ce qui va se passer si tu dis ce que tu penses ? Est-ce qu’il se passera quelque chose ?

Qu’est-ce que tu risques à parler ? Est-ce que tu risques quelque chose ? Est-ce que tu risques de tout perdre ? Est-ce que tu risques l’opprobe ? La haine ? Le mépris ? La déchéance ? Ta vie ?

Est-ce que tu peux dire tout ce que tu veux ? Est-ce que tu peux parler librement ? Est-ce que tu sais ce qui t’empêche de parler librement ? Est-ce que ta liberté dépend d’un contexte ? Est-ce que tu es libre de parler quelque soit le contexte ? Est-ce que tu dois parler sous la contrainte ?

Est-ce que tu parleras sous la torture ? Est-ce que tu sauras ne pas trahir ta parole ? Est-ce que tu pourras te taire ?

Est-ce que tu es capable de ne pas parler ? Est-ce que tu peux le savoir ?

Est-ce que tu pourras dire que tu n’as rien dit ? Est-ce que tu pourrais être glorieux par ton silence ? Est-ce que se taire est ta façon de dire quelque chose ?

Qu’est-ce que tu dis quand tu ne dis rien ? Sur toi ? Sur le monde ? Sur l’injustice ? Est-ce qu’il est juste de ne rien dire ? Qu’est-ce que tu dis du monde quand tu ne dis rien ? Quand tu ne dis plus rien ?

Tout ce que tu dis, tout ce que tu ne dis pas, tout ce que tu pourrais dire ou ne pas dire, je me demande est-ce que tu dois l’écrire ?

Est-ce qu’il faut l’écrire ?



Noémi Lefebvre est l’auteur de plusieurs récits aux éditions Verticales, et d’un blog sur Mediapart dont est extrait ce texte. Je la remercie chaleureusement de m’avoir autorisé à le reprendre ici. On peut également l’écouter lire P’tit Poucet dans le numéro 5 de la webradio littéraire.

Le sommaire de la revue disséminée de ce mois de septembre se trouve sur le blog de la web-association des auteurs (mise en ligne en fin de journée ce vendredi 25 septembre).

Première mise en ligne le 25 septembre 2015

© Noémi Lefebvre _ 29 août 2016

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)