Œuvres ouvertes

Kafkaweb (3)_Noémi Lefebvre lit Un croisement

découvrir ou redécouvrir l’écriture de Kafka

Le chantier Kafka sur Œuvres ouvertes a cinq ans,
des auteurs contemporains lisent un texte de leur choix.


"Je possède un curieux animal, moitié chaton, moitié agneau". Autre métamorphose, autre mélange, après la femme-pont. Croisement chimérique ici, créature onirique comme celle qu’évoque Kafka dans son Journal en octobre 1911 : "un âne qui ressemblait à un lévrier". Et comme dans la plupart des récits où il est question d’un tel "croisement", l’environnement ne bouge pas, tout reste normal, banal ("Un jour, alors que j’étais occupé par mes affaires commerciales"). Le fantastique kafkaïen ne touche qu’un élément du réel, et c’est le lecteur qui est ébranlé dans sa perception. Le monstre est, étymologiquement, ce que l’on montre, et ici aussi le chat-agneau est l’objet d’un spectacle. A noter que certains commentateurs ont vu dans cet animal Kafka lui-même, croisement des familles Kafka et Löwy.

Noémi Lefebvre, auteure de plusieurs récits aux éditions Verticales et d’un blog, lit ce texte composé au printemps 1917. Un grand merci à elle.


Kafkaweb (4)_Christophe Sanchez lit Un entretien d’embauche

© Laurent Margantin _ 1er novembre 2015