Éditions Œuvres ouvertes

Kafkaweb (6)_Guillaume Vissac lit Un message impérial

...

Le chantier Kafka sur Œuvres ouvertes a cinq ans,
des auteurs contemporains lisent un texte de leur choix.


Une semaine que Kafkaweb est lancé, déjà la sixième lecture en ligne, et quel texte. Composé en mars 1917, c’est un morceau de La Muraille de Chine écrit pendant la même période que les autres récits regroupés sous le titre Un médecin de campagne, paru au printemps 1920. Après un an de stagnation, Kafka, qui vit dans la petite maison de sa sœur Ottla située dans la ruelle des Alchimistes à Prague, écrit une douzaine de récits, dont Un message impérial et le célèbre Devant la Loi, pièce du Procès. Dans Un Rêve, le personnage s’appelle également K. Où l’on voit que chez Kafka l’œuvre est toujours mouvante et ses éléments et limites instables, modifiables.

Kafka avait dédié Le Verdict à sa fiancée Felice Bauer et Considération à l’ami Max Brod. Auprès de son éditeur Kurt Wolff, il insiste sur le fait qu’Un médecin de campagne doit comporter la dédicace à son père, oubliée dans les épreuves. Le livre publié, espèce de "message impérial" entre le père et le fils ?

Lecture par Guillaume Vissac. Grand merci.



© Laurent Margantin _ 6 novembre 2015

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)