Œuvres ouvertes

Kafkaweb (9)_Claudine Chapuis lit L’écriture se refuse à moi

...

Le chantier Kafka sur Œuvres ouvertes a cinq ans,
des auteurs contemporains lisent un texte de leur choix.


Petit texte extrait du cahier dit de l’Artiste de la faim rédigé entre 1921 et 1922. Comme dans le Journal, on y retrouve cette tension et ce paradoxe : je ne peux pas écrire (le bureau, la fatigue, le bruit dans l’appartement m’en empêchent), mais j’écris malgré tout, partant de cette impossibilité même. La contournant, la surmontant par l’évocation d’objets les plus divers — imaginaires ou réels —, par l’observation d’une situation donnée. On retrouve ce mouvement ici, comme en de multiples autres endroits : "L’écriture se refuse à moi. D’où le projet...".

A noter que c’est pendant les années de sa vie où il eut le plus de contraintes avant tout professionnelles que Kafka a le plus écrit. Pendant les longs mois passés dans différents sanatoriums au début des années vingt, il semble que Kafka n’ait rien entrepris malgré tout le temps libre dont il disposait.

On retrouve aussi dans ce petit texte les motifs de la construction et de la maison qui seront centraux dans le Terrier.

Merci à Claudine Chapuis pour cette lecture.


© Laurent Margantin _ 9 novembre 2015