Œuvres ouvertes

Kafkaweb (10)_Le Lirographe lit Je combats

...

Le chantier Kafka sur Œuvres ouvertes a cinq ans,
des auteurs contemporains lisent un texte de leur choix.


Voici un texte que Kafka semble avoir lui-même illustré avec ce dessin de sa propre main (voir ici ses autres dessins, tous surprenants).

Un de ses premiers récits s’appelait Description d’un combat. Des années plus tard, en 1920, il écrit une série de courts récits, souvent une seule page, où il est question d’un homme de barre chassé de son poste, ou d’un domestique sans travail. L’humanité humiliée de mille façons, quotidiennement. Le combat de l’écriture n’est jamais éloignée de ce champ de bataille dont les victimes sont parfois devenues invisibles. Mais il est solitaire et ignoré, et il n’y aucune victoire au bout. C’est le combat le plus vain qui soit, en apparence. On sait que Michaux fut un des premiers lecteurs francophones de Kafka, et il reprendra l’épée, lire son Grand combat.

Le Lirographe est le pseudo d’un donneur de voix du site Littérature audio. Il a fait une superbe lecture de ma traduction d’Un artiste de la faim, déjà écoutée 2000 fois. Lisons, lisons, faisons circuler les textes librement. Je le remercie chaleureusement pour cette nouvelle lecture qui nous emmène au cœur du dispositif Kafka (musique en licence creative commons)



© Laurent Margantin _ 10 novembre 2015