Oeuvres Ouvertes

depuis 2000

Journal de Kafka (III, 57) : Avant de m’endormir

nouvelle traduction


Avant de m’endormir. Il semble que ce soit bien cruel d’être célibataire, vieillard, demander l’accueil en gardant difficilement sa dignité quand on veut passer une soirée dans la compagnie d’autres hommes, ramener son dîner chez soi en le portant dans une main, ne pouvoir attendre personne paresseusement et avec une tranquille assurance, ne faire de cadeaux qu’avec effort et dépit, dire au revoir à quelqu’un devant la porte de la maison, ne jamais pouvoir grimper les escaliers au côté de sa femme, être malade et n’avoir pour consolation que la vue depuis la fenêtre quand on peut s’asseoir sur le lit, n’avoir dans sa chambre que des portes latérales donnant sur des appartements voisins, se sentir étranger aux membres de sa famille avec lesquels on ne peut rester lié que grâce au mariage, d’abord grâce au mariage de ses parents, puis au vôtre quand l’effet de celui-ci disparaît, devoir admirer les enfants des autres et ne pas avoir à répéter continuellement : Je n’en ai pas, éprouver toujours le même sentiment de son âge parce qu’il n’y a pas de famille qui se développe avec vous, se composer une apparence et une attitude à partir de ses souvenirs de jeunesse d’un ou deux célibataires. Tout cela est vrai, mais on commet facilement l’erreur d’étendre si loin devant soi les souffrances futures que le regard est forcé d’aller bien au-delà et ne revient plus en arrière, alors qu’en réalité on sera là, aujourd’hui et demain, avec un corps réel et une tête réelle et donc aussi avec un front pour se le frapper avec la main.


Une version de ce texte, sous le titre Le malheur du célibataire, est reprise dans le premier livre publié en 1912 par Kafka, Considération (Betrachtung). Lire ici ma traduction. Jean-François Paillard en a proposé une lecture dans le cadre de Kafkaweb.


Page suivante Journal de Kafka (III, 58) : Maintenant essayer d’écrire une ébauche d’introduction à Richard et Samuel
Sommaire

© Franz Kafka_traduction & appareil critique par Laurent Margantin _ 24 décembre 2015

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)