Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/oeuvreso/www/config/ecran_securite.php on line 283
Oeuvres Ouvertes : Journal de Kafka (III, 69) : Comme une figure dans la Roue de la vie

Oeuvres Ouvertes

depuis 2000

Journal de Kafka (III, 69) : Comme une figure dans la Roue de la vie

troisième cahier, nouvelle traduction

Mon aversion pour les antithèses est certaine. Il est vrai qu’elles arrivent à l’improviste, mais elles ne surprennent pas, car elles ont toujours été là toutes proches ; quand elles étaient inconscientes, elles ne l’étaient qu’à leur extrême limite. Certes, elles créent une profondeur de vue, une profusion, une cohésion, mais seulement comme une figure dans la Roue de la vie ; nous avons couru en rond derrière notre petite idée. Aussi différentes puissent-elles être, aussi dépourvues de nuances soient-elles, elles poussent sous la main comme gonflées d’eau, au début elles semblent pouvoir se développer à l’infini et finalement elles atteignent toujours la même taille moyenne. Elles s’enroulent sur elles-mêmes, ne peuvent être étendues, ne vous offrent aucun indice, sont des trous dans le bois, sont des assauts stagnants, comme je l’ai montré attirent vers elles des antithèses. Puissent-elles seulement les attirer toutes et pour toujours.



- La Roue de la vie (Lebensrad en allemand) inventée par l’Anglais Thomas Ross, consistant à projeter des images d’un phénakistiscope à l’aide d’une lanterne magique, et perfectionnée par le Français Emile Reynaud.



Page suivante Page suivante Journal de Kafka (III, 70) : Le professeur d’anglais Weiss un soir sur la place Venceslas
Sommaire


On peut soutenir le projet Kafkaweb (première édition critique en ligne du Journal de Kafka) en faisant un don, d’un montant même symbolique. Présentation du projet ici.

© Franz Kafka_traduction & appareil critique par Laurent Margantin _ 7 janvier 2016

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)