Œuvres ouvertes

Journal de Kafka (III, 79) : Du coup je crains d’écrire moins bien

troisième cahier nouvelle traduction

De quelles circonstances dois-je donc dépendre à cause de ma manière de vivre ! Cette nuit, j’ai un peu mieux dormi que la semaine dernière, cet après-midi assez bien même, j’ai même cette somnolence qui suit un sommeil passable, du coup je crains d’écrire moins bien, sens des capacités particulières basculer plus profondément en moi et suis préparé à toutes les surprises, c’est-à-dire que je les vois déjà.


Page suivante Journal de Kafka (III, 80) : Si on vole un bœuf il faut en rendre 2
Sommaire

© Franz Kafka_traduction & appareil critique par Laurent Margantin _ 15 janvier 2016