Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/oeuvreso/www/config/ecran_securite.php on line 283
Oeuvres Ouvertes : Journal de Kafka (IV, 7) : Le malheur du célibataire (suite)

Oeuvres Ouvertes

depuis 2000

Journal de Kafka (IV, 7) : Le malheur du célibataire (suite)

quatrième cahier nouvelle traduction

Pour l’entourage, le malheur du célibataire, qu’il soit apparent ou réel, est si facile à deviner que, s’il est devenu célibataire par goût du secret, il maudira toujours sa décision. Certes, il déambule dans une redingote boutonnée les mains dans les hautes poches, les coudes pointus, le chapeau enfoncé sur le visage, un sourire faux devenu naturel doit protéger la bouche comme le lorgnon les yeux, le pantalon est plus étroit qu’il ne faudrait pour aller avec les maigres jambes. Mais chacun connaît sa situation, peut lui faire la liste de tout ce qu’il endure. Le froid souffle sur lui, sorti de ses propres profondeurs dans lesquelles il regarde avec l’autre moitié encore plus triste de son double visage. Il se déplace vraiment sans arrêt, mais selon des règles attendues. Plus il se retire des vivants pour lesquels, et c’est là la pire des ironies, il doit travailler comme un esclave conscient qui ne doit pas exprimer sa conscience, plus petit est l’espace qu’on juge suffisant pour lui. Tandis que les autres, et même s’ils ont été toute leur vie alités, obligent la mort à les abattre, car auraient-ils dû tomber depuis longtemps d’eux-mêmes, en raison de leur faiblesse, ils s’accrochent à leurs chers parents-époux, forts et en bonne santé, lui, le célibataire, se résigne apparemment de son propre gré, au milieu de la vie, à un espace toujours plus petit, et, quand il meurt, le cercueil est à sa taille.






Autre texte sur le thème du malheur du célibataire dans le troisième cahier.

Page suivante Journal de Kafka (IV, 8) : Rien d’autre que ma voix
Sommaire

© Franz Kafka_traduction & appareil critique par Laurent Margantin _ 31 janvier 2016

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)