Oeuvres Ouvertes

depuis 2000

Journal de Kafka (IV, 40) : Je ne peux envisager de changement plus exaltant que celui-là

quatrième cahier nouvelle traduction


Ce qui est sûr, c’est que je céderais à mon désir d’écrire une autobiographie dès l’instant qui me libèrerait du bureau. Au moment d’écrire, il me faudrait avoir face à moi un changement aussi radical en guise de but provisoire, et ce afin de pouvoir diriger la masse des événements. Je ne peux envisager de changement plus exaltant que celui-là, aussi terriblement invraisemblable puisse-t-il être. Mais alors l’écriture de l’autobiographie serait une grande joie, car ce serait aussi facile que de noter ses rêves, et pourtant le résultat serait tout autre, il serait majeur et son influence s’exercerait sur moi à jamais, ce qui ne l’empêcherait pas d’être aussi accessible à l’intelligence et au sentiment de tout un chacun.


Sommaire


Un nouveau projet à découvrir parallèlement à la traduction du Journal : un MOOC Kafka dont le premier épisode est consacré au père.

© Franz Kafka_traduction & appareil critique par Laurent Margantin _ 10 mai 2016

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)