Œuvres ouvertes

Le Terrier ou la construction (152)

...


Certes, il est aussi cette cavité sûre ou devrait l’être, et quand j’imagine que je suis en plein danger, alors, avec les dents serrés et avec toute la force de la volonté, je veux que le terrier ne soit rien d’autre qu’un trou destiné à sauver ma vie et qu’il remplisse le plus parfaitement possible cette fonction clairement assignée et je suis prêt à lui faire grâce de toute autre fonction.


© Franz Kafka_traduction & appareil critique par Laurent Margantin _ 31 juillet 2016