Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/oeuvreso/www/config/ecran_securite.php on line 283
Oeuvres Ouvertes : En Libye c'est l'enfer

Oeuvres Ouvertes

depuis 2000

En Libye c’est l’enfer

...

En Libye
c’est l’enfer. –
Sortir dans la rue
est dangereux,
on se fait insulter, frapper. –
En Libye
on n’aime pas les Noirs. –
On tire sur nous. –
Les parents donnent des armes
à leurs enfants qui leur demandent
sur quoi tirer : sur les Noirs,
tire sur les Noirs, mon enfant. –
Nos femmes sont violées
à côté de nous. –
On nous frappe,
on nous crache dessus. –
Plutôt la mer, plutôt la mort. –
Nous sommes des animaux,
des déchets humains. –
On nous jette à la mer. –
Dans des canots pneumatiques. –
Des déchets humains, des animaux. –
La Libye c’est l’enfer,
plutôt la mer, plutôt la mort
que se faire abattre là-bas. –
On nous a secourus en mer,
combien ont coulé,
sont au fond de la mer,
des déchets, des déchets
au fond de la mer. –
Si j’étais mort,
personne l’aurait su. –
Un déchet avec les autres déchets. –
Déchets nos paroles,
déchets nos gestes
déchets nos chants
pour remercier le Seigneur
de nous avoir sauvés. –
Ce jour, jamais je ne l’oublierai,
je suis né aujourd’hui.
Déchets avec les autres déchets
qui ont été sauvés. –
Vous entendez là-bas,
Vous entendez nos voix ? –
vous voyez là-bas,
vous voyez nos visages ? –
Déchets nous sommes,
déchets de la mer,
nous salissons vos côtes. –
Il y a ceux qu’on ne sauve pas. –
Femmes, enfants et hommes
qui sautent dans les vagues
pour se sauver, le canot prend l’eau. –
Leurs mains s’agrippent à votre embarcation,
leurs visages se collent contre vos écrans,
ils crient, crient, crient,
mais c’est silence chez vous. –
Déchets qui rejoignent d’autres déchets,
plusieurs coulent sous vos yeux. –
C’est comme ça que vous nettoyez votre mer. –


Mise en ligne le 1er août 2016

La guerre et l’exil_sommaire

© Laurent Margantin _ 13 novembre 2016

Messages

  • non ce n’est pas ainsi
    elle a toujours reçu des corps, des naufrages, des batailles, on a une longue tradition de batailles entre nous les méditerranéens,
    mais là elle est souillée, pas par vous ou toi, mais par ceux qui décident, qui sont loin souvent de notre mer, dans les terres de l’Europe et qui oublient que même après une bataille il y a le devoir impérieux pour tout marin, commerçant, guerrier ou non de sauver qui peut l’être, que c’est une règle éternelle de la mer (ceci dit sans tenir compte des sentiments, qui devraient être là avant.. mais à défaut qu’ils respectent la loi de la mer)
    bon pardon Laurent, en fait le principal à dire c’est que votre poème est beau et éloquent

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)