Œuvres ouvertes

Le Terrier ou la construction (154)

...


Si je n’avais construit le terrier que pour sécuriser mon existence, je ne me sentirais certes pas floué, mais le rapport entre l’énorme travail accompli et la sécurité effective, du moins pour autant que je sois capable de ressentir celle-ci et que je puisse en profiter, me serait défavorable.


texte traduit

© Franz Kafka_traduction & appareil critique par Laurent Margantin _ 2 août 2016