Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/oeuvreso/www/config/ecran_securite.php on line 283
Oeuvres Ouvertes : Dans l'appartement de Bécon-les-Bruyères

Oeuvres Ouvertes

depuis 2000

Dans l’appartement de Bécon-les-Bruyères

...

Dans l’appartement
de Bécon-les-Bruyères
Il y a un enfant mort. –
Le dimanche midi
à la télé il y a le générique
de « Monsieur Cinéma ». –
L’enfant mort
on ne sait pas son nom,
il est caché sous le lit. –
La boîte à musique
est à côté du canapé. –
Il manque des lames d’acier. –
Il y a une cage à oiseaux
avec un serin qui ne chante pas. –
On ne voit pas l’enfant mort,
il est sous le lit. –
C’est dans la chambre alors. –
Les enfants poussaient
des chats dans le vide. –
Il manque des lames d’acier
dans la boîte à musique,
on reconnaît à peine la mélodie. –
L’enfant mort caché sous le lit
dans la chambre, on ne le voit pas. –
On raconte, on ne le voit pas. –
C’est dans l’appartement du dessous. –
Toute la nuit les trains passent. –
L’appartement est à côté de la gare. –
Pourquoi l’autre enfant avait-il un fusil ? –
Mais il n’y pas de question. –
Les chats assis sur le rebord de la fenêtre
que des enfants poussent. –
Chaque dimanche des lames d’acier
en moins dans la boîte à musique. –
On ne reconnaît plus la mélodie. –
Des trains qui passent. –
Le fusil caché sous le lit
à côté de l’enfant mort. –
Si tu crois tout ce qu’on te raconte. –
Le passé des autres alors
c’est aussi le tien. –

Mise en ligne le 5 août 2016

La guerre et l’exil_sommaire

© Laurent Margantin _ 8 décembre 2016

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)