Œuvres ouvertes

Le Terrier ou la construction (161)

...


Mais s’il en est ainsi, pourquoi est-ce que j’hésite, pourquoi est-ce que je redoute plus l’intrus que la possibilité de ne peut-être jamais revoir mon terrier ?


texte traduit

© Franz Kafka_traduction & appareil critique par Laurent Margantin _ 9 août 2016