Œuvres ouvertes

Le Terrier ou la construction (178)

...


Avant cela, juste la longue marche à travers les galeries, mais cela se fait sans peine, c’est une causerie entre amis, comme j’en ai connu jadis, ou plutôt – je ne suis pas encore si vieux, mais pour beaucoup de choses ma mémoire s’altère complètement – comme j’en ai connu par ouï-dire.


texte traduit

© Franz Kafka_traduction & appareil critique par Laurent Margantin _ 26 août 2016