Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/oeuvreso/www/config/ecran_securite.php on line 283
Oeuvres Ouvertes : A Izmir, nous avons rencontré les passeurs

Oeuvres Ouvertes

depuis 2000

A Izmir, nous avons rencontré les passeurs

...

A Izmir,
nous avons rencontré les passeurs. –
Ils ont dit que ça coûterait
1000 dollars pour les adultes. –
En face nous voyons Lesbos. –
Ils ont dit que les Zodiac
étaient en parfait état,
et équipés d’un moteur. –
Pour le bébé ce sera gratuit. –
En plus du bébé,
nous sommes quatre adultes. –
Mes parents sont restés en Syrie. –
En face nous voyons Lesbos. –
En face nous voyons l’Europe. –
Nous nous cachons dans des buissons
au-dessus de la plage. –
Les passeurs devaient nous amener
à manger et à boire. –
Nous leur avons donné cent dollars. –
Nos derniers billets. –
Nous avons vendu notre maison
pour arriver jusqu’ici. –
Toute la journée, nous attendons. –
Dans les buissons,
osant à peine sortir. –
La chaleur est insoutenable
et nous n’avons rien à boire. –
Le soir, nous entendons des cris. –
En bas, des gens embarquent. –
Des hommes sur la route
comptent des billets de banque. –
Certains sont armés. –
A Izmir,
nous avons acheté
des gilets de sauvetage. –
Ce ne sera pas long,
ont dit les passeurs,
l’île est juste en face. –
Vous serez une trentaine
à bord du Zodiac. –
L’un des passagers sera formé
pour piloter le bateau –
Dans quelques jours,
vous serez en Allemagne. –
Un soir enfin, c’est notre tour. –
Nous courons sur le rivage
comme des animaux. –
On nous crie d’abandonner
nos affaires sur la plage. –
Nous plongeons dans l’eau
jusqu’à la taille. –
Nous nous hissons
difficilement à bord. –
Nous sommes une cinquantaine,
et le moteur ne démarre pas. –
Cinquante personnes
sur un bateau de six mètres. –
Plusieurs d’entre nous
commencent à pleurer
parce que la mer est agitée. –
Nous ne savons pas nager. –
Un homme crie
qu’il n’a jamais vu la mer. –
Un énorme paquebot
nous coupe la route
et les vagues retournent
presque le Zodiac. –
Nous parvenons à faire demi-tour,
des hommes sautent dans l’eau
et tirent le Zodiac jusqu’au rivage. –
Il fait complètement nuit. –
En pleurs, nous retournons
nous cacher dans les buissons. –
Nous attendons les passeurs,
mais ils ne viennent pas. –


Mise en ligne le 27 août 2016

La guerre et l’exil_sommaire

© Laurent Margantin _ 13 novembre 2016

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)