Œuvres ouvertes

Le Terrier ou la construction (198)

...


Cela ne me rapproche pas plus du lieu d’où vient le bruit, c’est toujours un son faible qu’on entend à intervalles réguliers, tantôt comme un chuintement, tantôt comme un sifflement.


texte traduit

© Franz Kafka_traduction & appareil critique par Laurent Margantin _ 15 septembre 2016