Œuvres ouvertes

Le Terrier ou la construction (227)

...


Mais toute cette beauté n’existe justement pas et je dois me mettre à mon travail et presque me réjouir que celui-ci soit maintenant en lien direct avec la place forte, car cela me donne des ailes.


texte traduit

© Franz Kafka_traduction & appareil critique par Laurent Margantin _ 14 octobre 2016