Œuvres ouvertes

Le Terrier ou la construction (247)

...


C’est la raison pour laquelle je fouille la terre que j’ai extraite, je jette les mottes en l’air pour qu’elles se défassent en tout petits morceaux, mais les bruyantes n’y sont pas.


texte traduit

© Laurent Margantin _ 3 novembre 2016