Œuvres ouvertes

Le Terrier ou la construction (285)

...


C’est ce travail qui serait nécessaire, pour lequel, soit dit en passant, il est évidemment beaucoup trop tard, mais c’est bien ce travail qui serait nécessaire, et nullement le creusement de quelque grand trou d’investigation qui, à vrai dire, ne servirait qu’à consacrer toutes mes forces, sans aucune défense, à la recherche du danger, dans la crainte folle qu’il ne puisse pas venir assez vite tout seul.


texte traduit

© Franz Kafka_traduction & appareil critique par Laurent Margantin _ 11 décembre 2016