Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/oeuvreso/www/config/ecran_securite.php on line 283
Oeuvres Ouvertes : Literaturcafé 3, courage de Christa Wolf

Oeuvres Ouvertes

depuis 2000

Literaturcafé 3, courage de Christa Wolf

...

Le livre vient de paraître en Allemagne : près de cinq cents lettres choisies et annotées par Sabine Wolf (aucun lien de parenté avec l’écrivaine), un volume de plus de mille pages. On découvre ces dernières années l’activité épistolaire de plusieurs écrivains du vingtième siècle, notamment celle de Samuel Beckett, activité qui apporte un nouvel éclairage sur leur œuvre. Christa Wolf est décédée en 2011. Ici est rassemblé un choix de lettres qui couvrent soixante années de sa vie, l’éditrice du présent volume estime qu’elle en aurait écrit bien plus, peut-être 15 000...

Dans ce troisième numéro du Literaturcafé, j’essaye d’expliquer ce que cette activité épistolaire a pu représenter pour Christa Wolf, écrivaine qui, dès son deuxième récit, Le Ciel divisé, occupa une place centrale dans le paysage de la littérature de l’ex-Allemagne de l’est. Il s’agit autant de littérature que de politique, écrire de la poésie ou des romans, c’est participer à l’effort collectif pour construire une société plus juste, fondée sur les valeurs du socialisme. Il importe ici de lire Christa Wolf, qui ne transigea jamais sur la liberté individuelle — et en premier lieu celle de l’artiste — pour comprendre quelle était sa conception du réalisme en littérature. Face à un régime de plus en plus intransigeant à l’égard des artistes, elle a assumé courageusement ses propres choix sur le plan littéraire, au nom justement de la liberté de créer.

Ce troisième numéro du Literaturcafé s’enrichit d’une contribution majeure : celle d’Alain Lance, traducteur français de Christa Wolf (avec son épouse Renate Lance-Otterbein) qui a généreusement accepté de traduire une lettre de ce volume, lettre emblématique puisque l’écrivaine prend la défense d’un jeune poète, Volker Braun. Je signale qu’Alain Lance parlera de Christa Wolf ce samedi 18 mars à 15 h à la maison Colette de Saint Sauveur en Puisaye (89520). Allez-y si vous êtes dans le coin, cela promet d’être passionnant (pour réserver : contact@maisondecolette.fr).

Et bien sûr, dans cette vidéo, je présente aussi quelques œuvres de Christa Wolf parues en français, en espérant qu’un jour, ces lettres seront aussi traduites.

Mise en ligne le 13 mars 2017

© Laurent Margantin _ 26 mars 2017
_

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)