Œuvres ouvertes

La Main de sable : parole

Parole pour effacer

Parlait-il ? Si des mots sortaient bien de sa bouche, il semblait les prononcer avec une neutralité totale, sans jamais exprimer à travers eux quoique ce soit de personnel ou d’intime. Il ne parlait pourtant pas que de travail, mais aussi de sa famille ou de ses activités de loisir, comme s’il s’était agi cependant d’un autre que lui, de manière totalement extérieure.

En l’écoutant évoquer en quelques traits sa propre vie, on se prenait à imaginer la personne dont il était question, et qui n’était pas lui. Son propre visage semblait être une enveloppe, et lorsqu’il parlait on cherchait à déceler la vraie identité que celle-ci dissimulait, sans y parvenir.

Quand d’autres désiraient atteindre – parfois désespérément – une présence à travers leur parole, lui cherchait à consolider une absence, et chacun des mots qu’il prononçait ne semblait pas avoir d’autre fonction que celle d’effacer les traces de sa propre existence.

© Laurent Margantin _ 19 avril 2010

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)