Œuvres ouvertes

Journal de Kafka (IV, 62) : Ils se rassemblent à la moindre occasion

...


Il semble que ce ne soit pas tant une sévère vie de famille qui réunisse et caractérise les juifs et surtout naturellement ceux de Russie, car après tout la vie de famille existe aussi chez les chrétiens, et ce qui est gênant pour la vie de famille des juifs c’est bien que la femme soit exclue de l’étude du Talmud, les femmes se retirant dans une pièce voisine – sans qu’elles y soient obligées – quand l’homme veut discuter avec des invités de choses savantes du Talmud, soit le centre de son existence, mais ce qui les caractérise encore plus, c’est qu’ils se rassemblent à la moindre occasion, que ce soit pour prier ou pour étudier ou pour discuter de choses divines ou bien à l’occasion de repas de fête ayant la plupart du temps un motif religieux, repas lors desquels on boit de façon modérée. Ils fuient littéralement les uns vers les autres.


Mise en ligne le 4 juin 2017

© Franz Kafka_traduction & appareil critique par Laurent Margantin _ 19 juin 2017