Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/oeuvreso/www/config/ecran_securite.php on line 283
Oeuvres Ouvertes : Kafka sur Oeuvres ouvertes, bulletin numéro 2

Oeuvres Ouvertes

depuis 2000

Kafka sur Oeuvres ouvertes, bulletin numéro 2

...

On peut s’abonner au bulletin "Kafka sur Oeuvres ouvertes" en m’écrivant un mail (merci de mentionner nom et prénom). Je reprends ici ce bulletin en guise de présentation, ce qui ne sera pas le cas des prochains numéros, réservés aux abonnés.


KAFKA SUR ŒUVRES OUVERTES | NUMÉRO 2, 28 JUIN 2017

JOURNAL DE KAFKA

Ce qu’on appelle le Journal de Kafka est en fait un ensemble composé d’une douzaine de cahiers, on devrait donc parler au pluriel des journaux de Kafka. L’écrivain s’est servi de plusieurs cahiers en même temps, et, dans ma propre traduction, j’ai choisi de ne pas rétablir l’ordre chronologique comme dans la première édition de Max Brod (et celle en français de Marthe Robert) pour traduire chacun des cahiers. Cela permet notamment de mettre en lumière le caractère composite de l’écriture diaristique chez Kafka, où l’on trouve des observations quotidiennes, mais aussi des ébauches de récit voire tout le premier chapitre d’Amérique (cahiers 2 et 6), ainsi que des lectures et des réflexions sur la littérature.

J’ai lancé il y a quatre ans mon projet d’édition critique du Journal de Kafka. Deux cahiers sont d’ores et déjà traduits, un troisième est presque achevé (j’ai laissé pour le moment le deuxième cahier qui comprend une partie du premier chapitre d’Amérique qui se rattache au sixième cahier). Parallèlement, j’ai traduit quelques récits de Kafka, notamment Le Terrier.

Dans le quatrième cahier, on trouve les pages célèbres sur la "petite littérature" (ou "littérature mineure", voir Deleuze et Guattari), et, comme dans les autres cahiers, de nombreuses évocations de pièces de théâtre yiddish que Kafka découvre à travers les représentations d’une petite troupe d’acteurs de passage à Prague.

Le Journal de Kafka sur Oeuvres ouvertes http://oeuvresouvertes.net/spip.php?rubrique103

UN TEXTE DE KAFKA

Dans chaque numéro du bulletin "Kafka sur Oeuvres ouvertes", je proposerai un texte de Kafka extrait des archives du site ou bien inédit. Aujourd’hui, je vous propose d’écouter "Un croisement" lu par l’écrivain Noémi Lefebvre.



PUBLICATION

On peut lire ma traduction d’"Un fratricide" dans le numéro 16 de la revue Muscle. Récit écrit par Kafka fin 1916/début 1917, publié dans la premier numéro de la revue expressionniste Marsyas et qui sera repris dans le volume Un médecin de campagne en 1920.

ODRADEK EDITIONS

Il y a un an, j’ai réalisé avec Alain Hurtig pour la mise en page trois volumes à partir de mes traductions de Kafka : Un artiste de la faim, A la Colonie pénitentiaire et Le Cavalier au seau à charbon. J’ai fait un tirage d’une cinquantaine d’exemplaires qui est parti en quelques semaines. J’aurai sans doute un peu de temps cet été pour en faire imprimer de nouveaux, dites-moi si cela vous intéresse (les trois livre ensemble coûtent 25 euros port compris, on peut les découvrir ici http://oeuvresouvertes.net/spip.php?article3435 ).

DIXIT K

"Le peuple de la Bible est le rassemblement d’individus par une loi. Or les masses aujourd’hui résistent à tout rassemblement. Elles tendent à s’éparpiller, du fait qu’aucune loi ne les régit intérieurement. Voilà le moteur de leur incessant mouvement. Les masses se hâtent, elles courent, elles traversent l’époque au pas de charge. Et d’où viennent-elles ? Personne ne le sait. Plus elles marchent et moins elles atteignent un but. Elles usent vainement leurs énergies. Elles pensent avancer, mais elles ne font que marcher sur place et tomber dans le vide. C’est tout. L’homme, au point où nous sommes, a perdu sa patrie."

Gustav Janouch, Conversations avec Kafka

A bientôt,

Laurent Margantin

© Laurent Margantin _ 1er juillet 2017

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)