Œuvres ouvertes

Journal de Kafka (IV, 90) : Le tournant qui se produit dans une conversation

...

Le tournant qui se produit dans une conversation lorsqu’après avoir discuté en détail des préoccupations de l’existence la plus intérieure on en vient à parler, sans vraie rupture mais sans lien non plus avec ce qui a précédé, du jour et du lieu où l’on se verra la prochaine fois et des circonstances dont il faudra tenir compte à cette occasion. Pour peu que la conversation s’achève sur une poignée de mains, on se sépare alors en croyant momentanément que notre vie possède une structure ferme et pure et en ressentant du respect pour celle-ci.

Sommaire

© Franz Kafka_traduction & appareil critique par Laurent Margantin _ 20 janvier 2018

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)