Oeuvres Ouvertes

depuis 2000

Journal de Kafka (IV, 91) : Dans une autobiographie

...

Dans une autobiographie, il est inévitable que, là où conformément à la vérité il devrait y avoir « une fois », on mette très fréquemment « assez souvent » à la place. Car on demeure toujours conscient que la mémoire tire une matière de l’obscurité que l’expression « une fois » fait éclater, tandis qu’« assez souvent », sans l’épargner non plus tout à fait, la préserve au moins dans la perception de celui qui écrit et le porte ainsi par-delà des parties de sa vie qui n’ont peut-être jamais existé, mais qui lui offrent un ersatz pour celles que, dans sa mémoire, il ne touche même plus par une intuition.

(fin du quatrième cahier)

Sommaire

© Franz Kafka_traduction & appareil critique par Laurent Margantin _ 21 janvier 2018

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)