Éditions Œuvres ouvertes

Novalis, Grains de pollen & Aphorismes politiques

vient de paraître

114 fragments plus ou moins longs qui traitent autant de poésie, de philosophie, de physique que d’histoire. Leur auteur, Novalis (de son vrai nom Friedrich von Hardenberg) avait vingt-six ans à l’époque de leur rédaction. Son ami Friedrich Schlegel publie les Grains de pollen dans la revue Athenäum qu’il dirige avec son frère August. Ces fragments sont une espèce de manifeste du premier romantisme allemand qui, parti de la philosophie critique de Kant, rompt avec toute pensée systématique pour privilégier l’énergie spirituelle elle-même, dans son devenir et ses combinaisons les plus surprenantes : « L’esprit, écrit Novalis, n’apparaît jamais que sous une forme étrangère et aérienne. » Lire les Grains de pollen, c’est faire l’expérience d’un gai savoir romantique au-delà de tous les dogmatismes.
Laurent Margantin propose ici une nouvelle traduction de cette œuvre fondatrice, suivie des Aphorismes politiques dans lesquels le poète romantique, après la Révolution française, traite autant de la monarchie que de la république et de leur possible dépassement. Une présentation de chacun des deux textes permet de comprendre leurs enjeux littéraires, philosophiques et historiques.

(quatrième de couverture)

Commander

© Laurent Margantin _ 2 septembre 2018

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)