Œuvres ouvertes

Littérature de larbin, lecture déchirante

...

J’ai voulu saluer à ma manière la parution d’un essai sur littérature et internet dont l’auteur a choisi (je ne vais pas entrer dans les détails, je sais ce que je dis) d’écarter totalement Œuvres ouvertes, un site fondé en 2000 et pionnier de l’écriture web, de son champ d’investigation. On rappelle à ce monsieur que la recherche universitaire — que j’ai un peu pratiquée — se doit d’obéir à un impératif d’objectivité scientifique, loin des coteries littéraires. C’est ici la dernière fois que je mentionne l’existence de ce bouquin lamentable, qu’aucun bon connaisseur du web littéraire ne devrait lire.

© Laurent Margantin _ 29 janvier 2018