Oeuvres Ouvertes

depuis 2000

Kafka et le théâtre yiddish (1)

chaque dimanche, un nouveau texte dans la bibliothèque Kafka

Max Brod | Au Café Savoy

L’année 1910 nous apporta une rencontre mémorable. Je lis dans mon Journal à la date du 1er mai : « Café Savoy. Compagnie de Lwow. Très importante pour J.P. » (un roman que je projetais). Le 4 mai : « Ce soir au Savoy avec Kafka. Splendide. » A vrai dire, les notes de Franz concernant cette troupe de Juifs orientaux, qui jouait et chantait ses pièces populaires en yiddish (judéo-allemand), ne commencent que l’année suivante, mais à partir de ce moment-là elles occupent de nombreuses pages de ses Cahiers et on a rarement décrit l’art et la vie privée des plus grands artistes avec autant d’amour et de profonde intelligence que Kafka le fit pour M. et Mme Klug, M. et Mme Tschissik, M. Pipes et surtout pour le jeune Isak Löwy. (…)
J’assistais fréquemment aux représentations du Savoy et y appris beaucoup sur l’âme nationale juive, mais Franz, dès que je l’eus introduit dans ce milieu, ne s’en sépara plus. Il y mit la même ténacité féconde qu’il mettait à tout. Un bizarre mélange d’admiration et d’amour timide l’attira vers une actrice, qui probablement s’en aperçut à peine. Il traita l’acteur Löwy en ami et l’amena souvent chez lui, à la grande contrariété de son père qui ne supportait aucun des amis de Franz ; il se fit raconter par cet homme passionné toute sa vie, le milieu où il avait vécu et l’évolution qu’il avait subie ; il acquit ainsi des connaissances très sûres concernant les mœurs et la crise spirituelle des Juifs polonais et russes. Il nota soigneusement dans ses Carnets ce que lui apportait Löwy ; il fut ainsi amené à étudier l’histoire juive (Graetz) et l’histoire de la littérature judéo-allemande (d’après l’édition française du livre de Pines).


Trois textes du premier cahier du Journal de Kafka (parmi beaucoup d’autres concernant cette troupe de théâtre) où il est question des soirées au Café Savoy :

- Hier soir au Savoy. Sulamit de A.Goldfaden

- Désir de voir un grand théâtre yiddish

- Hier soir Café Savoy

Photo : Isaac Löwy jouant dans la pièce de Jacob Gordin, Der wilde Mensch.

© Laurent Margantin _ 25 mars 2018

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)