Oeuvres Ouvertes

depuis 2000

Roman national (4)

...

Je n’ai jamais pu m’habituer à l’odeur de sang et de cadavre qui empuante la Place Beauvau. Les premiers jours Place Beauvau, j’allais régulièrement me réfugier dans les toilettes, mais l’odeur des excréments ne recouvrait pas la puanteur qui régnait partout. Corbillon avait l’air de très bien vivre avec, il était dans son élément. La fréquentation quotidienne de Fouché lui avait même rendu la puanteur agréable. Mais pourquoi Papon n’est-il pas devenu ministre de l’Intérieur ? Il était parfait pour le poste. Tous les ministres de l’Intérieur le sont devenus parce qu’ils étaient attirés par la puanteur qui règne Place Beauvau. Ils l’ont sentie de très loin, depuis leur berceau. Comme les saumons ils ont remonté la rivière jusqu’à la source de la puanteur. Quelqu’un comme Papon a gravi tous les échelons, mais il n’est pas devenu ministre de l’Intérieur, il a dû se contenter du Budget, comme mon père. Papon a été ministre du Budget dans le gouvernement Barre. Or Barre était antisémite, ils ont dû s’en raconter des histoires juives et rigoler ensemble ! Papon était meurtri de ne pas avoir accédé à la puanteur suprême, l’Intérieur. Barre a cherché à le consoler en feuilletant avec lui un album de photos du ministère de l’Intérieur sous l’Occupation. Tout cela je l’ai vu. J’aime beaucoup les roses mais je ne vais pas à la roseraie, de crainte de rencontrer Dunoyer qui y est toujours fourré. Quand je suis arrivé ici, je me rendais tous les jours à la roseraie, et c’est là que j’ai fait la connaissance de Dunoyer. J’ai vite cessé d’y aller, pour ne pas avoir à le rencontrer. J’ai travaillé plus de cinquante ans à l’Intérieur sans rencontrer une seule fois un ministre de l’Intérieur, alors je faisais des dessins. Mitterrand, je n’avais de toute façon nul besoin de le rencontrer, je l’ai vu tout de suite, lui et toute sa crapulerie. Quand je me rendais au secrétariat du ministère pour y déposer un dossier, la puanteur était insoutenable, mais elle dessinait le personnage. Oui, j’insiste sur ce point : la puanteur dessinait le personnage ! Mais pourquoi pas Papon à ce poste ? Avec cette puanteur il aurait été au paradis. J’ai fini par voir également tous les autres ministres de l’Intérieur, mais pas aussi bien que Mitterrand.

© Sylvain Dammertal _ 13 mai 2018

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)