Éditions Œuvres ouvertes

Journal de Kafka (II, 10) : Conférence de Wiegler sur Hebbel

...

7 XI 10
Conférence de Wiegler sur Hebbel. Assis sur la scène dans un décor de chambre moderne, comme si sa bien-aimée allait entrer d’un bond par une porte pour commencer enfin à jouer la pièce. Mais non, il fait une conférence. La faim de Hebbel. Relation compliquée avec Elisa Lensing. Sa maîtresse d’école est une vieille fille qui fume prise donne des coups et offre des raisins secs aux élèves sages. Il voyage partout (Heidelberg, München, Paris) sans intentions bien claires. Est d’abord domestique chez un bailli de paroisse, couche dans le même lit que le cocher sous l’escalier.


- Paul Wiegler (1878-1949), historien de la littérature, essayiste et traducteur, notamment du français (Les Misérables de Victor Hugo en particulier). Un passeur entre France et Allemagne, car il a publié également en français un livre sur la littérature allemande contemporaine (1904). Il faisait partie du cercle d’amis de Brod et Kafka, de ce dernier, il a publié Les Aéroplanes de Brescia et des courts récits (repris dans le recueil Considération) dans le feuilleton du journal Bohemia dont il s’occupait. Le soir du 6 novembre 1910, il donne une conférence sur Hebbel devant l’Association des ouvriers allemands, une semaine avant la première représentation de la pièce de l’écrivain, Maria Magdalena, au Deutsches Landestheater de Prague.

- Christian Friedrich Hebbel (1813-1863), poète et dramaturge associé au courant littéraire du réalisme allemand. Né au Danemark dans la région du Schleswig-Holstein (rattachée plus tard à l’Allemagne), d’origine modeste, il a vingt-deux ans quand il fait la connaissance d’Elise Lensing, qui a trente ans à l’époque. Ils vivront ensemble plusieurs années, mais Hebbel, après deux années de "voyage de formation" (financées grâce à une bourse accordée par le roi du Danemark Christian VIII), s’installera à Vienne où il épousera une actrice du Burgtheater, Christine Enghaus. Ce mariage sera très mal vécu par Elise. On imagine que Paul Wiegler a abordé cette partie de l’existence de l’écrivain quand il est question sous la plume de Kafka d’une "relation compliquée avec Elise Lensing". La femme de Hebbel invitera Elise à Vienne, elle restera une année au domicile du couple. Les deux femmes deviendront amies et Christine lui confiera l’éducation de son fils Carl (adopté par Hebbel) qu’elle emmènera avec elle à Hambourg.


Sommaire du deuxième cahier

© Franz Kafka_traduction & appareil critique par Laurent Margantin _ 29 juillet 2018

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)