Œuvres ouvertes

Journal de Kafka (II, 35) : Zénon

...

17 décembre 1910 Alors qu’on lui demandait de façon pressante s’il n’existait vraiment rien qui fût immobile, Zénon répondit : Si, la flèche en plein vol


- Comme dans le précédent passage, Kafka part de notes prises dans le premier cahier, celle-ci où il évoque en quelques mots le mouvement d’un train et surtout la première ligne de ce même cahier et de son Journal : Les spectateurs se figent quand le train passe.


Sommaire du deuxième cahier

© Franz Kafka_traduction & appareil critique par Laurent Margantin _ 29 août 2018