Éditions Œuvres ouvertes

Laurent Margantin | Google Death

aux éditions Oeuvres ouvertes, octobre 2018

Présentation


Dans ces neuf courts récits, les morts n’ont plus ni sépulture ni urne funéraire, ils continuent de vivre quelque part dans votre ordinateur. N’oubliez pas votre mot de passe pour vous connecter à eux.

Extrait


Vous êtes arrivé jusqu’à moi en tapant les mots « maison – mer – séquestration » dans votre moteur de recherche.
Je suis mort il y a deux ans. Avant cela, je travaillais comme agent de sécurité dans une école maternelle. J’avais eu la chance de trouver ce poste quelques temps après ma sortie de prison et cela m’a permis de me faire oublier. Les parents appréciaient ma présence devant l’école, j’aidais les enfants à traverser la rue, on me trouvait serviable.
Pour la première fois de ma vie, j’ai fait l’acquisition d’un bien immobilier. C’était une vieille maison abandonnée sur la côte sauvage. Aucune plage aux alentours, que des rochers d’origine volcanique à des kilomètres à la ronde. A part quelques nudistes, personne ne venait sur ce bord de mer.

Commander

© Laurent Margantin _ 10 novembre 2018

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)