Œuvres ouvertes

Peter Handke | L’âme est un étrange chevalier

...

Il n’est pas facile de voyager. Commencer et finir en étant personne. Oui, il n’est pas facile de voyager – mais on a le temps

Idéal : viens, enfant ! J’ai quelque chose à te montrer

Une nouvelle façon de se suicider : s’enterrer soi-même vivant

Belle maison !? Oui. Mais il manque le livre écrit en elle

L’âme est un étrange chevalier

Reste en la vérité ? Oui – et cherche la : écrire ; deux mouvements en un

Plus il y a de communication, plus on est sans cœur, un petit peu plus d’anonymat ferait du bien au monde

« Est-ce que quelqu’un m’a demandé ? » – « Personne. » – « Merveilleux ! »

Des fleurs de sureau dans un plat : « Comme c’est délicat ! »

On fusille un homme. Là-dessus, les coupables : « Désormais il s’appelle autrement. Désormais il a un nouveau nom »

Un son « inouï » : la tige d’un pissenlit frappant contre la vitre d’une fenêtre

Les différents marcheurs ; celui qui est menaçant, violent dans sa manière de marcher – et le pacifique, celui qui rétablit la paix par sa manière de marcher

Kafka n’est pas mort

Cela fait du bien d’être parmi ses semblables. Mais pas trop longtemps

De si beaux jardins, et des hommes si méchants

Suis-je donc le serviteur de mes enfants ? Oui

Bruissement du tilleul – en quoi ai-je besoin de la mer ?

Bouvard et Pécuchet se sont multipliés, et ils se multiplient chaque jour. Désormais ils sont partout, regarde donc, là, et puis là-bas

Aller, chercher un visage

Ces quelques fragments (chacun sans point final) sont extraits d’un ensemble de carnets couvrant la période 2007-2015 paru en Allemagne, ensemble intitulé Vor der Baumschattenwand nachts (Salzbourg et Vienne, Jung und Jung, 2016). Traduction de Laurent Margantin. © Jund und Jung

© Laurent Margantin _ 12 octobre 2019

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)