Œuvres ouvertes

Journal de Kafka (V, 11) : Hier chez Baum

...

Hier chez Baum. Strobl devait venir, mais il était au théâtre. B. a lu un feuilleton « Du chant populaire » ; mauvais. Ensuite un chapitre de « Des Schicksal Spiele und Ernst » ; très bon. J’étais indifférent, mal disposé, ne tirais aucune impression nette de l’ensemble. Sur le chemin du retour, sous la pluie, Max m’a raconté le plan actuel de « Irma Polak ». Je ne pouvais pas avouer dans quel état j’étais, puisque M. ne le reconnaît jamais vraiment. Il me fallait donc être insincère, ce qui, finalement, me gâtait tout. J’étais si mal que je préférais parler à Max quand son visage était dans l’ombre, bien que le mien pût se trahir plus facilement dans la lumière. Mais j’ai été saisi par la fin mystérieuse du roman malgré tous les obstacles. En rentrant après nous êtes séparés regretté ma fausseté et souffert du fait qu’elle soit inévitable. Envisage de commencer un carnet consacré à mes rapports avec Max. Ce qui n’est pas couché sur le papier scintille devant les yeux et ce sont des accidents d’optique qui déterminent le jugement global.


- Oskar Baum (1883-1941) : Kafka, Brod et Weltsch se retrouvaient souvent chez lui pour des soirées de lecture. Ce soir-là, on lit le feuilleton Chansons du ghetto que Baum donne au journal Prager Tagblatt. « Des Schicksal Spiele und Ernst » : peut-être le récit d’Oskar Baum, « Ein Schicksal », paru en 1912 à Heidelberg.

- Karl Hans Strobl (1977-1946) : écrivain et critique littéraire.

- Il n’existe pas d’œuvre de Max Brod s’intitulant Irma Polak, ni de personnage du même nom dans aucun de ses romans.


Sommaire du cinquième carnet

Adhérer à l’association des lecteurs du Journal de Kafka

Acheter les livres papier de Franz Kafka aux éditions Œuvres ouvertes

© Franz Kafka_traduction & appareil critique par Laurent Margantin _ 4 décembre 2019

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)