Œuvres ouvertes

Mon univers borné, volontairement borné / Brigitte Célérier

paumée ? Pas tant que ça

Mon univers borné, volontairement borné. Quand je me lasse de l’écran, quand mes jambes le réclament, quand je veux faire le blanc, je me lève, je fais deux pas, je me tourne face à la fenêtre. Et d’abord, je vois. Le mur, avec ses pierres apparentes et les joints inégaux, qui ont plus ou moins bavé, les parements mal dégrossis, blessés, vivants. Juste devant moi, sur les trois quart de la largeur, il s’élève jusqu’au bas des carreaux les plus hauts, et au dessus, dans la partie cintrée, il y a, un peu plus loin, et selon la qualité de la lumière la distance, telle que je la saisis, varie, le mur, un peu plus haut, qui borde la cour voisine, et en perspective perdue, sur la droite, le haut de la maison abandonnée, pas réellement dégradée, sauf les volets de bois noircis d’humidité, et puis une petite terrasse ravalée, très blanche, qui fait suite, et des masses que je n’identifie pas, qui ressemblent à des containers, mais c’est vraiment dans le coin, je sais seulement qu’ils sont là, ils ne m’arrêtent pas. Et au dessus, le plus souvent, il y a un bleu irradié, glorieux. Et c’est en lui que je repose mes yeux, et alors les idées me viennent, pendant que mon regard glisse, revient sur les pierres, s’y ancre, et parfois, idéalement, l’idée prend corps. Je joue avec, je dévie, je la précise. Et puis, je me détourne, mes yeux passent sur la partie haute du mur, à gauche, après le tuyau où est peint du lierre, derrière mon olivier, et reviennent à mes volets de bois, aux murs jaune doux, et je passe à l’action, j’exécute vite ce que j’ai décidé si c’est sur un acte que je me suis arrêtée, ou je prend un papier et note, commence à écrire. Ou, à vrai dire, le plus souvent, je suis restée dans un rêve indistinct, dans une contemplation pure et distante, écoutant ce qui vient de ma chaine, musique ou paroles, et je renoue ma lecture là où je l’avais abandonnée.

Voir le site de Brigitte Célérier

© Brigitte Célérier _ 25 avril 2015

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)